Leader ou manager
đŸŽ™ïž Quelle est la diffĂ©rence entre leader et manager ? (7 minutes)

Participants

Franck Ramaroson, fondateur et CEO de méristHemE | Alexandre Kerangall, Responsable communication | Crédit photo : Photo by Markus Spiske on Unsplash

Résumé

Quelle est la diffĂ©rence entre les rĂŽles de leader et de manager ? Les deux sont-ils complĂ©mentaires ou incompatibles ? Quels sont les enjeux soulevĂ©s sur le bien-ĂȘtre ? Essayons d'y voir plus clair...

À propos de l’Ă©pisode

 

Les contraintes liĂ©es Ă  la gestion d'Ă©quipe sont nombreuses, et les termes souvent galvaudĂ©s. Essayons aujourd'hui d'y voir plus clair sur la diffĂ©rence entre les rĂŽles de leader et de manager, et leur impact sur le bien-ĂȘtre.

À propos des participants

 

Franck Ramaroson est fondateur et CEO de mĂ©ristHemE, et travailles depuis une trentaine d’annĂ©es pour des grands groupes dans le milieu de la dĂ©fense en tant que manager et leader d’abord, puis en tant que consultant.

Contenu Ă©crit

Bonjour et bienvenue pour un nouveau podcast mĂ©ristHemE, aujourd’hui consacrĂ© au leadership. J’ai le plaisir de recevoir Franck Ramaroson, fondateur de mĂ©ristHemE. Bonjour Franck.

— Bonjour Alexandre.

Donc pour nos auditeurs, rappelons rapidement ton parcours. Tu es ingĂ©nieur aĂ©ronautique de formation, puis titulaire d’un EMBA de l’INSEAD et tu travailles depuis une trentaine d’annĂ©es pour des grands groupes dans le milieu de la dĂ©fense en tant que manager et leader d’abord, puis en tant que consultant.

— Tout Ă  fait, en tant que salariĂ© au dĂ©but, puis en tant qu’indĂ©pendant. J’ajouterai que ceci est dans le cadre d’une premiĂšre entreprise situĂ©e effectivement dans le domaine de la dĂ©fense, en revanche, en tant que fondateur et CEO de mĂ©ristHemE, j’interviens en tant que manager et leader avec mes Ă©quipes et en tant que coach/consultant avec nos clients.

Merci pour ces prĂ©cisions. Nos auditeurs comprennent mieux pourquoi j’ai fait appel Ă  toi pour nous parler de leadership
 je passe donc directement Ă  ma premiĂšre question : tu as dit que tu intervenais en tant que leader et manager avec tes Ă©quipes. Quelles diffĂ©rences fais-tu ?

— Effectivement, ce point mĂ©rite d’ĂȘtre Ă©clairci. Dans le langage courant, on fait souvent l’amalgame entre les 2 termes, car les 2 tĂąches sont souvent entremĂȘlĂ©es. Le leader est la personne qui va ĂȘtre capable de comprendre la vision Ă  long terme pour l’équipe, la « big picture » comme disent les AmĂ©ricains. Il va donc donner la direction et la motivation nĂ©cessaire pour tendre vers ce rĂ©sultat.
Le manager va lui avoir la main sur les moyens d’y parvenir. Il va organiser et contrĂŽler les tĂąches Ă  effectuer, planifier les Ă©tapes et la qualitĂ©.
Dans la pratique, une mĂȘme personne peut ĂȘtre Ă  la fois leader et manager. Pour schĂ©matiser, disons qu’en entreprise, le leader serait le CEO, les leaders/managers seraient les directeurs (chefs d’équipes) et les managers seraient les cadres. Mais vous voyez bien que si un cadre doit gĂ©rer un assistant et un stagiaire, alors avec eux, il se comportera Ă©galement comme un leader. Bref, manager correspond Ă  un poste dans l’entreprise et leader correspond plus Ă  un rĂŽle.

Et toi qui as l’expĂ©rience, peux-tu nous dire quels sont les enjeux de ces 2 catĂ©gories ?

Les enjeux sont trĂšs importants pour une entreprise. Si les leaders ne comprennent pas bien la vision Ă  long terme de la compagnie ou qu’ils n’arrivent pas Ă  mobiliser leurs Ă©quipes, alors la sociĂ©tĂ© ne pourra pas innover ni se dĂ©velopper. Si les managers ne parviennent pas Ă  structurer les actions nĂ©cessaires Ă  l’atteinte des rĂ©sultats clĂ©s Ă©tablis par les leaders, alors l’entreprise ne se dĂ©veloppera pas non plus.

Et quelles sont les difficultĂ©s rencontrĂ©es Ă  ces postes de leadership et de management ?

— Pour les leaders, les challenges rencontrĂ©s dĂ©pendent du stade de croissance de la compagnie. La premiĂšre difficultĂ© est de savoir de quoi ont besoin ses Ă©quipes et Ă  quel moment et d’y rĂ©pondre de maniĂšre adaptĂ©e. Pour cela, le leader doit possĂ©der 6 styles de leadership et les utiliser en fonction des besoins. Par exemple, il devra utiliser le style « coach » si un collaborateur a besoin d’ĂȘtre rassurĂ© ou de dĂ©velopper des compĂ©tences, mais il devra activer son style rĂ©fĂ©rant quand une dĂ©cision devra ĂȘtre prise rapidement ou que les membres de l’équipe perdent l’objectif principal de vue.

En ce qui concerne les managers, les difficultĂ©s varient avec les problĂ©matiques rencontrĂ©es au cours de la rĂ©alisation du projet. Les plus rĂ©currentes sont la prise de dĂ©cision, l’acceptation du changement, l’organisation des tĂąches et du temps et une fois encore la communication !

(Pour les managers, on est clairement dans la gestion de projet et les difficultĂ©s seront liĂ©es Ă  la planification, Ă  l’organisation, au financement ou Ă  l’aspect technique.)

En tant que leader de mĂ©ristHemE, tu as donc dĂ©veloppĂ© une vision du coaching de leadership ayant pour objectif le bien-ĂȘtre. Peux-tu nous en dire plus ?

Eh bien, en sillonnant de nombreuses entreprises au fil des ans, j’ai pu constater le mal-ĂȘtre ressenti par ces 2 catĂ©gories de travailleurs. Si la charge de travail est souvent importante, la grande majoritĂ© ne s’en plaint pas et reste motivĂ©e et intĂ©ressĂ©e. En revanche ce qui sape le moral des troupes, c’est le manque d’efficacitĂ©, de reconnaissance, ou les conflits latents. Les statistiques recueillies en matiĂšre de QVT montrent bien l’importance du bien-ĂȘtre au travail et c’est pour cela que nous avons Ă©laborĂ© un accompagnement spĂ©cifique pour les leaders.
Pour cela, nous commençons par donner au participant les moyens de mieux se connaĂźtre essentiellement en termes de compĂ©tences, motivateurs et comportements. Ensuite, nous l’accompagnons afin de dĂ©velopper les compĂ©tences dĂ©faillantes et mettre en pratique la connaissance qu’il aura de lui-mĂȘme pour ĂȘtre en mesure de communiquer de maniĂšre efficace avec les membres de ses Ă©quipes. La communication est souvent au cƓur de la solution.

Tu dis « nous », qui se cache derriĂšre ce « nous » ?

Le « nous » implique l’ensemble des intervenants mĂ©ristHemE. En effet, selon le besoin de chaque coachĂ©, on sera en mesure de lui proposer les intervenants les plus adaptĂ©s. En matiĂšre de connaissance de soi par exemple, mĂ©ristHemE compte 5 membres certifiĂ©s Ă  l’utilisation des outils. Les sĂ©ances de coaching sont assurĂ©es par des coachs professionnels certifiĂ©s et un rĂ©seau de spĂ©cialistes partenaires de mĂ©ristHemE est prĂȘt Ă  intervenir de maniĂšre ponctuelle pour aider le client Ă  dĂ©passer des blocages dans des domaines trĂšs spĂ©cifiques tels, la gestion de projet, l’intelligence Ă©motionnelle ou la RSE par exemple.

Et quand le leader ainsi suivi arrive en fin de parcours, quels sont les bĂ©nĂ©fices pour lui et pour son organisation ?

L’accompagnement mĂ©ristHemE a pour ambition l’atteinte de son objectif par le client, l’acquisition d’une mĂ©thode pour rĂ©pondre Ă  ses futurs challenges en autonomie et une amĂ©lioration de son niveau de bien-ĂȘtre sur le long terme.

Je comprends bien l’atteinte de l’objectif personnel et l’acquisition du processus parcouru, mais je ne vois pas bien l’impact sur le bien-ĂȘtre


Le bien-ĂȘtre est complexe. Tout le monde comprend l’idĂ©e, mais chacun en a une dĂ©finition bien Ă  lui. Chez mĂ©ristHemE, nous dĂ©finissons le bien-ĂȘtre Ă  travers 8 clĂ©s. Le changement, les compĂ©tences, les relations, la gestion de projet, l’organisation du temps, la motivation, la communication et la prise de dĂ©cisions. Quand nous avons ses 8 clĂ©s sur notre trousseau, nous allons bien. Quand on en perd une ou qu’une se tord
 le mal-ĂȘtre s’installe. Pour plus de dĂ©tails, je vous invite Ă  voir notre sĂ©rie de vidĂ©o sur ce sujet. Le principe Ă  retenir est que quand nous maĂźtrisons ces 8 domaines, nous parvenons Ă  rĂ©aliser des actions et Ă  en tirer de la satisfaction personnelle et obtenons la reconnaissance des autres. Ceci alimente notre estime, c’est-Ă -dire Ă  la fois l’image qu’on a de soi, la confiance en soi et l’amour de soi
 bref, on se sent bien !

Voilà qui donne envie !
Franck merci beaucoup pour toutes ces explications. J’espĂšre que nos auditeurs auront apprĂ©ciĂ© autant que moi. Je vous laisse sur cette invitation Ă  consulter notre site et nos vidĂ©os et vous dis Ă  trĂšs bientĂŽt


Autres Ă©pisodes