La pyramide de Maslow
đŸŽ™ïž La pyramide de Maslow : modĂšle d’actualitĂ© ou dĂ©passĂ© ? (10 minutes)

Participants

Elise | Alexandre

Résumé

La pyramide de Maslow est-elle toujours pertinente ou est-ce un modÚle vieillissant de représentation ?

À propos de l’Ă©pisode

 

CĂ©lĂšbre reprĂ©sentation de la façon dont l'ĂȘtre humain comble ses besoins, la pyramide de Maslow est aussi un outil pratique pour aborder la notion de bien-ĂȘtre. Nous Ă©changeons ici sur son utilitĂ©, sa lecture, mais aussi sur les potentielles amĂ©liorations dont elle pourrait bĂ©nĂ©ficier.

À propos des participants

 

Elise est coach professionnelle certifiée chez méristHemE. Alexandre est technicien PNL et diplÎmé en marketing et communication.

Contenu Ă©crit

(Introduction : )
Bonjour et bienvenue pour un nouveau podcast mĂ©risthemE, aujourd’hui consacrĂ© Ă  la cĂ©lĂšbre pyramide de Maslow.
Je reçois Alexandre Kerangall, PNListe et diplÎmé en communication et marketing, qui va nous en dire un peu plus à ce sujet.
Bonjour Alexandre !

Bonjour Elise

Pour commencer, peux-tu nous résumer la théorie de Maslow ?

Abraham Maslow est un psychologue américain qui a étudié la motivation et la recherche d'accomplissement de soi.
Pour lui, ce qui nous motive, c'est la nécessité de satisfaire nos besoins
Et il en décrit 5 types.

-D'abord, les besoins liés à la survie ou besoins physiologiques
Avoir des revenus, manger, boire, dormir


-Ensuite, les besoins de sécurité
Avoir un environnement sain, avoir accĂšs aux soins ou avoir un emploi stable par exemple.

-Viennent aprĂšs les besoins d'amour et d'appartenance
Avoir des amis, avoir un statut social, pouvoir s'exprimer dans son groupe


-Puis les besoins d'estime et de reconnaissance
Sortir du lot, développer son autonomie, s'affranchir


-Et enfin les besoins d'accomplissement
S’épanouir, ĂȘtre crĂ©atif, mĂ©diter


Mais en pratique, quel est l’intĂ©rĂȘt de cette classification, de nos besoins ?
(Partie 1 : La pyramide)

En pratique, la prise de conscience de nos besoins nous permet de prendre des décisions plus sereinement.

Pour Maslow, " les besoins humains sont dynamiquement fluides — avec plusieurs de ces besoins prĂ©sents dans une personne simultanĂ©ment."
Si plusieurs besoins cohabitent, certains se font plus urgents que d'autres et au moment de passer à l'action, l'individu sera davantage motivé par le besoin prioritaire.

Ajoutons que, selon Abraham Maslow, la satisfaction d'un besoin ne peut ĂȘtre rĂ©alisĂ©e que si les besoins de niveau infĂ©rieur sont eux-mĂȘmes dĂ©jĂ  satisfaits. D’oĂč la reprĂ©sentation en pyramide. Celle-ci est pratique mais trompeuse, car on est tentĂ© de penser que les besoins suivent un ordre, l'un aprĂšs l'autre.
Autrement dit, cette reprĂ©sentation vĂ©hicule une fausse idĂ©e selon laquelle un besoin doit ĂȘtre satisfait Ă  100 % avant que le besoin suivant Ă©merge.
Mais ce n'est pas le cas. Il ne s'agit pas de satisfaire un niveau de besoin Ă  100% puis d’accĂ©der au niveau supĂ©rieur.

Par exemple, un individu ne peut pas se sentir en sécurité (niveau 2) si sa premiÚre préoccupation est de trouver à boire ou à manger (niveau 1).

Il ressentira donc simultanément 2 besoins, mais agira prioritairement de maniÚre à satisfaire le besoin du niveau le plus bas de la pyramide.

Je ne comprends pas bien, tu veux dire que tous nos besoins cohabitent en permanence ?

Exactement, le traitement des 5 niveaux de besoins est simultané et progressif.

Un individu peut satisfaire ses besoins de survie Ă  90%
Compléter le niveau de sécurité à 80%
Le niveau d'appartenance Ă  60%
Celui d'estime Ă  40%
Et se réaliser à 10%

Une amélioration du niveau de base, sera favorable à une augmentation des niveaux supérieurs.
Alors qu'une dégradation de la satisfaction de niveaux de base engendrera une diminution des niveaux plus élevés

Prenons le cas de la pandémie de coronavirus.
Les populations ont dû réduire l'énergie qu'elles dépensaient pour leur épanouissement ; pour la redéployer pour la survie et la sécurité.

La modélisation de Maslow est d'autant plus riche et intéressante si on la comprend avec cette notion de flexibilité.

Et quel est l’utilisation de cet outil en dĂ©veloppement personnel ?

En reprenant ses recherches à la fin des années 60, Maslow a ajouté un sixiÚme besoin : le besoin de dépassement de soi.

Certains hommes sont en effet motivés par des valeurs qui vont au-delà de leur propre personne.
C'est le cas des altruistes, des bĂ©nĂ©voles ou des personnes engagĂ©s dans des Ɠuvres humanitaire par exemple, qui mettent de cĂŽtĂ© leurs propres besoins pour satisfaire ceux des autres. MĂȘme si Ă  vrai dire, nous pourrions observer cet intĂ©rĂȘt pour les autres sous l’influence des neurosciences, et catĂ©goriser ce genre de comportement comme de « l’altruisme Ă©goĂŻste ». En effet, s’engager dans une Ɠuvre d’intĂ©rĂȘt gĂ©nĂ©ral dĂ©clenche chez la plupart des personnes la libĂ©ration d’hormones de plaisir, comme la dopamine ou l’ocytocine, hormones indispensables Ă  notre survie, ce qui, dans un certain, rejoint le besoin fondamental de protection. Mais comme ce n’est pas le sujet du podcast d’aujourd’hui, je vous invite Ă  consulter notre sĂ©rie consacrĂ©e aux Ă©motions si vous souhaitez en apprendre davantage.
Ainsi, quand nous parlons de trouver sa mission de vie, de donner du sens à sa vie, nous sommes typiquement là dans des questionnements relatifs au développement personnel.

Notons que cette pyramide peut Ă©galement servir dans le cadre professionnel :

La productivité d'un collaborateur
(niveau 5-accomplissement de soi, donner le meilleur de soi, ĂȘtre performant)
peut ĂȘtre dĂ©gradĂ© si celui-ci ne se sent pas intĂ©grĂ© dans son Ă©quipe de travail
(niveau 3, appartenance)
ou tout simplement s’il n'a pas bien dormi
(niveau 1, survie, besoins physiologique)

La pyramide de Maslow peut ĂȘtre utilisĂ©e pour mieux comprendre un individu comme une entreperise.Les besoins de l’ĂȘtre humain sont les mĂȘmes que ceux d'une entreprise
à conditions que les salariés soient impliqués dans la vision de la compagnie et que leurs engagements soient respectés et valorisés.

Partie 2 :
La pyramide de Maslow est donc un outil qui permet de prendre conscience, de faire un Ă©tat des lieux, mais que se passe t-il quand un besoin n'est pas satisfait ? Et alors, comment le satisfaire ?

Quand un besoin n’est pas satisfait, notre corps exprime ce manque Ă  travers les Ă©motions.
(quand je manque de sommeil, je suis irritable)

L’insatisfaction des besoins peut avoir des consĂ©quences graves et peut provoquer des souffrances physiques et psychiques.
(un manque de nourriture de maniÚre prolongée et répétée, peut entrainer des carences et un retard de développement)
(ou encore, un manque d'affection, peut entrainer un manque de confiance ou des frustrations).

Il est donc important de prendre conscience des manques et des besoin non satisfaits et d'essayer d'y remédier.
En cela, les travaux d'Erich Fromm sont prĂ©cieux. A travers ces recherches, il propose 2 façons de rĂ©pondre au problĂšme : ĂȘtre et avoir.

Prenons l'exemple du besoin de sécurité.
On peut y répondre par la maniÚre "avoir" : avoir de l'argent, avoir un systÚme d'alarme, avoir un chien de garde. Bref, des solutions trÚs pragmatiques.
Ou bien, y rĂ©pondre par la maniĂšre "ĂȘtre" : ĂȘtre content de ce qu'on a, ĂȘtre serein, ĂȘtre confiant, ĂȘtre en paix avec notre situation.

Qu'on choisisse le mode avoir, le mode ĂȘtre ou un mĂ©lange des 2, la satisfaction de ses besoins est un processus actif.
C'est par la prise de conscience des besoins à satisfaire puis par l'élaboration d'un plan d'action qu'on arrive à augmenter la proportion des besoins satisfaits et que petit à petit, on se préocupera majoritairement des niveaux supérieurs.

Si je ne me trompe pas, on retrouve ici l’idĂ©e du processus mĂ©ristHemE non ?

Exactement, prise de conscience, dĂ©finition d’objectif, actions et feedback pour atteindre le rĂ©sultat souhaitĂ©.
Note : peut ĂȘtre peux tu toi aussi en dire davantage ?

Auriez des améliorations à porter à cette représentation ?
Tout d’abord, ne vous laissez pas avoir par sa surprenante simplicitĂ©. Essyayez toujours de creuser les diffĂ©rentes dimensions possibles au sein de chaque palier.
Prenons comme exemple le palier 3, avec le besoin d’appartenance. Celui-ci reflĂšte typiquement notre caractĂšre d’animal social. A l’époque des hommes prĂ©historiques, il s’agissait d’appartenir Ă  un groupe pour rester en vie, aujourd’hui nous parlerons plutĂŽt d’appartenir Ă  un groupe pour nous sentir vivant. Mais tout comme l’illustre le proverbe « on choisit ses amis, mais pas sa famille » un individu est toujours partagĂ© entre ce qu’il ne choisit pas, et ce Ă  quoi il aspire. Prenons par exemple un adolescent, de sexe masculin, et d’origine caucasienne. Tous ces Ă©lĂ©ments constituent ses groupes d’appartenance. Il pourra ensuite dĂ©cider de ses groupes de rĂ©fĂ©rence : ĂȘtre un sportif, un artiste, aimer le rock, les jeux vidĂ©o
bref, adopter les codes des groupes dont il envisage l’intĂ©gration. Essayez ainsi de toujours concevoir que l’approche d’apparence simple de la pyramide doit vous pousser Ă  creuser et Ă  vous interroger sur les points moins explicites des besoins humains.
De plus, pour utiliser un mot trop compliquĂ© pour ce qu’il veut dire, on pourra reprocher Ă  la pyramide d’ĂȘtre trop performative : Ă  savoir qu’elle façonne ce qu’elle ne devrait que dĂ©crire. Nous avons accordĂ© beaucoup d’importance Ă  cette reprĂ©sentation depuis plusieurs dizaines d’annĂ©es, essentiellement parce qu’elle nous fournit un schĂ©ma simple d’analyse de la façon dont l’humain comble ses besoins. Et comme notre cerveau aime les choses qui rentrent dans des cases, nous avons eu tendance Ă  gĂ©nĂ©raliser ce processus pyramidale. Mais l’ĂȘtre humain, au mĂȘme titre que la sociĂ©tĂ© dans laquelle il Ă©volue, est bien plus complexe que ça, et comme nous l’avons vu au cours de notre Ă©change, peut chercher Ă  combler des besoins d’échelles diffĂ©rentes simultanĂ©ment. Ainsi, bien que les niveaux de besoins soient tout Ă  fait juste et pertinent, n’hĂ©sitez pas changer votre regard, et Ă  privilĂ©gier une forme circulaire, carrĂ©e ou autre pour reprĂ©senter ces besoins. Vous verrez, cette technique peut suffire Ă  changer votre vision du monde.

(Conclusion : )
Pour rĂ©sumer, on peut dire que la pyramide des besoins de Maslow est un outil pertinent pour prendre conscience de ses besoins et passer Ă  l’action pour les satisfaire c’est bien cela ?
Tout à fait, cette modélisation est un outil simple et rapide pour mieux comprendre les besoins prioritaires d'une personne et initier le changement.
Il faut cependant ĂȘtre attentif Ă  ne pas tomber dans le piĂšge d'une trop grande simplification et laisser Ă  l'homme toute sa complexitĂ©.

Et bien j’espĂšre que ces informations auront rĂ©pondu Ă  vos besoins( !), un grand merci Ă  Alexandre pour ces explications claires et concrĂštes, et Ă  trĂšs bientĂŽt pour un autre podcast dĂ©diĂ© au coaching


Au revoir, et Ă  bientot

Autres Ă©pisodes