Les 8 clés : compétences
Par Elise Ramaroson
01/03/21
d
Coaching | Entreprise | Esprit
}
8 minutes

Dans notre outil de diagnostic « les 8 clés du bien-être », une des rubriques concerne les compétences. Pourquoi est-ce pertinent ? Qu’est-ce qu’une compétence ? Pourquoi les évaluer et comment les améliorer ? C’est ce que nous vous proposons de découvrir dans cet article.

Comment définir et formuler une compétence ?

Le terme « compétence » est de plus en plus utilisé à l’école comme dans l’entreprise.  

Avant tout, il est important de garder à l’esprit que cet angle d’observation de l’individu n’est qu’un outil utilisé par les enseignants ou les recruteurs pour évaluer l’activité des intervenants et concevoir des moyens d’amélioration. Il ne s’agit en aucun cas de réduire la personne à une liste figée sur un rapport d’évaluation, mais bien d’utiliser cet outil pour accompagner l’humain sur son chemin de développement personnel.  

Une compétence est un savant mélange de 3 ingrédients (savoirs, savoir-faire et savoir-être) qui nous permet de répondre à une situation donnée et d’obtenir un résultat.  Une compétence se construit et s’évalue donc dans le présent, en réalisant une action et consiste à mobiliser un faisceau de ressources pour effectuer une tâche dans un temps et un espace donné. Si l’on est amené à répéter cette action, la compétence sera réutilisable, transposable.  

  • Prenons un exemple pour y voir plus clair : « faire un discours en anglais »
    • Savoirs : connaissances en anglais apprises pendant sa scolarité
    • Savoir-faire : maîtriser les aspects pratiques (micro, powerpoint…)
    • Savoir-être : s’adapter au contexte, être à l’aise, gérer le stress…

Qu’en est-il des « soft skills »et « hard skills » dont on entend de plus en plus parler ? 

Les soft skills désignent les savoir-être, les comportements d’une personne (optimisme, sens de l’humour, créativité…). Elles sont souvent minimisées contrairement aux aspects techniques, savoirs et savoir-faire (hard skills) qui décrivent l’ensemble des connaissances spécialisées d’une personne et son aptitude à réaliser des tâches spécifiques.  Dans la vie privée comme au travail, les compétences personnelles et techniques sont toutes les deux importantes pour réussir et s’épanouir.  Afin de rendre les choses plus concrètes, essayez de formuler une compétence. Pensez à une situation précise où vous avez utilisé une compétence particulière et utilisez le modèle suivant : 

compétences image 1 1

Remarques : 

  1. Les compétences personnelles sont souvent utilisées dans une grande variété d’actions et sont donc transférables, tandis que les compétences techniques sont généralement plus spécifiques. 
  2. Attention, une compétence n’est pas : 
    1. une qualité (ou un défaut), qui est un trait de caractère que vous choisissez ou non de montrer et ne décrit pas ce que vous êtes en mesure de réaliser. 
    2. une capacité ou un potentiel, qui sont des projections, des prédictions envisagées pour l’avenir fondées sur l’observation des compétences démontrées et l’analyse des conditions constantes.

Développer ses compétences, c’est développer son bien-être !

Les compétences sont nécessaires à l’épanouissement personnel et professionnel, car elles permettent d’établir des connexions avec les autres, de se sentir intégré, de collaborer, d’être impliqué, d’être productif, d’être efficace, d’avoir une bonne image de soi… et au final d’augmenter son niveau de confiance et d’estime de soi. 

Dans l’entreprise, le management bienveillant a pour objectif d’augmenter le niveau de compétences et de bien être de l’ensemble du personnel et repose sur 3 piliers : cadre de travail, attention et émotion. 

Donner du sens à son travail en effectuant des tâches stimulantes, se sentir utile pour l’équipe, gagner en autonomie, gérer le stress… tout cela n’est possible que si l’on a ou si l’on développe les compétences permettant de répondre à ces situations.

C’est donc au quotidien et en étant conscient des compétences déjà solides et de celles encore à développer ou à renforcer que l’individu saisira les occasions de se former et de progresser vers le mieux-être, soutenu par l’entreprise qui veillera à instaurer un cadre favorable et à valoriser les compétences de chacun dans l’organisation.

compétences image 2

Le mécanisme est le même à l’école ou à la maison. S’appuyer sur ce qu’on arrive déjà bien à faire et développer les compétences dont on a besoin, mais qu’on ne maîtrise pas encore permet d’élargir notre champ des possibles et d’en retirer de la satisfaction et de l’assurance.

Ceci implique de fixer des objectifs d’apprentissages adaptés (ni trop durs, ni trop faciles) et de se donner ou de demander du feed-back pour savoir quand l’objectif est atteint, ce qui doit encore être amélioré et comment y parvenir.

Nous abordons donc la problématique du comment…

• Concentrez-vous sur vos points forts. 
Cette représentation positive de soi agit comme un stimulant et devient un élément de motivation. 

• Fixez-vous des objectifs appropriés.
Pour éviter stress et découragement, déterminez des petits pas et augmentez progressivement la difficulté. 

• Demandez du feed-back.
Sollicitez des personnes de confiance pour vous aider à évaluer vos progrès. Attention, un bon feed-back n’est pas une critique, mais met en avant les points positifs et donne des pistes d’amélioration. 

•Célébrez vos succès.
Récompensez vos efforts et votre engagement en vous autorisant des petits extras : petits cadeaux, sorties, repas… il s’agit de marquer le coup.

Quelles actions mettre en place ?

Quelles actions allez-vous concrètement mettre en place pour développer vos compétences et atteindre ce sentiment de bien-être au travail comme à la maison ?

Identifier vos compétences : Pensez à des moments précis au cours desquels vous avez utilisé des compétences pour les formuler selon la manière décrite dans la première partie (verbe + objet + contexte).

À votre avis, quelles sont vos compétences les plus développées (vos forces) ? Mettez une petite étoile en face de ces compétences.

Quelles compétences auriez-vous envie ou besoin de développer davantage (vos besoins) ? Mettez une petite croix en face de celles-ci.

Une fois cet état des lieux effectué, déterminez le type d’actions et d’apprentissages qui permettront de progresser.
– Action 1
– Action 2
– Action 3
Cette étape n’est pas toujours évidente et l’accompagnement d’un coach peut s’avérer très précieux pour cibler et planifier cet objectif.

Chez méristHemE, nous utilisons l’évaluation personnelle ‘DNA competencies’ distribuée par TTI Success Insight qui permet de mesurer 25 compétences personnelles (soft skills). Le rapport généré est un support efficace pour mieux prendre conscience de vos aptitudes et mettre en place les actions qui vous permettront d’atteindre le niveau de performance que vous souhaitez.

compétences image 3
compétences image 4

Bien que les compétences personnelles jouent assurément un rôle important dans le développement de carrière, il n’est pas nécessaire de développer pleinement chacune d’entre elles. En effet, le développement d’une compétence personnelle peut ne pas présenter d’intérêt pour votre carrière si celle-ci n’est pas exigée dans le poste que vous occupez actuellement. Afin d’optimiser votre potentiel, il est préférable d’axer vos efforts sur celles requises dans votre poste actuel, ou dans celui que vous souhaitez obtenir.

Le développement personnel est une aventure propre à chacun, mais cela ne veut pas dire que nous devons nous y atteler seul. Proches, coachs, supérieurs hiérarchiques, collègues… toutes les personnes prêtes à nous conseiller, nous guider, nous soutenir, nous encourager ou encore à partager leurs expériences sont autant de petits cailloux semés sur le chemin de notre bien-être.

A retenir

• Une compétence est composée de savoirs, savoir-faire et savoir-être.

• Les compétences nous permettent de répondre à une situation par l’action.

• Pour notre satisfaction personnelle et notre bien-être, il est important de développer les compétences dont nous avons besoin dans notre quotidien.

• Développer une compétence est un projet qui nécessite de se fixer un objectif, de planifier des actions et de recevoir du feed-back.

Après des études de biologie, je me tourne vers la pédagogie et deviens professeur des écoles puis me spécialise dans l’enseignement du français langue étrangère (FLE). Très intéressée par le développement personnel et tournée vers les autres, c’est naturellement que je me forme alors au coaching.

méristHemE

méristHemE a pour vocation de vous accompagner vers un bien-être maitrisé en s'appuyant sur des méthodes claires et des sources transparentes.

Plus de contenu >