Le bien-être est un état d’esprit
Par Marina Ramaroson
21/12/20
d
Coaching | Esprit
}
5 minutes

Selon le Larousse, la définition du bien-être est « un état agréable résultant de la satisfaction des besoins du corps et du calme de l’esprit : éprouver une sensation de bien-être ». Le bien-être est donc associé à un facteur psychologique, notre état d’esprit. Dans quel état peut être notre esprit ? Calme, anxieux, positif, négatif… Nous constatons que notre état d’esprit fait référence à la subjectivité. Si vous avez un état d’esprit positif : comment va-t-il apporter une contribution favorable à votre bien-être ? Dans le cas contraire, comment cela va-t-il se manifester sur votre état d’être ? Votre état d’esprit est-il la conséquence de votre bien-être ou le moteur de votre bien-être ?

L’esprit qu’est-ce que c’est ?

L’esprit est la partie incorporelle de l’être humain. Il est par nature sans forme, immatériel, n’est pas délimité. En psychologie contemporaine, l’esprit (« mind » en anglais) désigne la totalité des activités mentales humaines conscientes et inconscientes. Le concept d’esprit fait référence à la pensée, à la perception, aux émotions, aux sensations, à la conscience.

Dans ce cadre, notre esprit conditionne la réalité qui nous entoure. Si nous agissons avec une disposition d’esprit tourné vers des solutions, vers autrui avec positivisme, nous avancerons dans le sens d’une satisfaction personnelle. Quand nous agissons avec un esprit dont la motivation n’est pas écologique (bon pour nous et pour tout le monde), conflictuel, négatif, nous engendrons du mal-être en nous et autour du nous. L’esprit et sa disposition influenceront directement la réalité.

Depuis les années 70, Carol Dweck, professeure de psychologie à l’université de Stanford, étudie comment les états d’esprit influencent la vie des gens. Elle a identifié deux états d’esprit : un état d’esprit de développement (appelé « growth mindset » en anglais) et un état d’esprit fixe (fixed mindset). Une personne avec un état d’esprit fixe croit que ses qualités, ses aptitudes et sa personnalité ne peuvent être changées, et qu’elle ne peut y faire grand-chose, elle adopte une posture de résignation. Elle pense que ce qui lui arrive est le fait de l’environnement, de ce qui est extérieur à elle. On peut dire qu’elle a une approche négative quand elle vit une expérience difficile. Une personne avec l’état d’esprit de développement croit que ses aptitudes, ses qualités et sa personnalité peuvent évoluer, se développer par apprentissage et que tout le monde peut s’améliorer à force de travail et d’application. Elle pense que ce qui lui arrive est une opportunité, une leçon de vie. Cette personne est actrice de sa vie et a donc une approche positive de la vie. Dweck soutient que l’état d’esprit de développement permet de vivre une vie moins stressante et plus accomplie.  

Notre état d’esprit, même s’il ne détermine pas tout, peut donc avoir un impact très important sur les objectifs que l’on se fixe en matière de réussite personnelle et professionnelle et sur notre bien-être.

Et si le bien-être était un état d’esprit ?

Le bien-être est un état lié à différents facteurs considérés de façon séparée ou conjointe : la santé, la réussite sociale ou économique, le plaisir, la réalisation de soi, l’harmonie avec soi-même et avec les autres. Cette définition fait référence à l’état physique, mental et social d’un individu.

Dans ce cadre, notre vécu est un état d’esprit. Si vous avez un état d’esprit négatif au quotidien, il sera à l’origine de toutes les expressions de votre mal-être : démotivation, déprime, stress, tensions, colère, émotions conflictuelles, fatigue, maladie ….  

Avec un état d’esprit positif, vous allez bien. Vous serez conscient de votre état, vous chercherez à vous libérer de vos pensées, émotions, perceptions limitantes. La liberté est liée à l’état d’esprit, c’est la liberté de douter, de remettre tout en question, d’avancer, de souhaiter ce qui nous fait du bien ainsi qu’à notre entourage et agir pour le concrétiser ; c’est une liberté active. Vous allez vous observez, apprendre à vous connaitre et accepter ce que vous êtes aujourd’hui. Puis, vous apprendrez à vous aligner avec vos valeurs, à conscientiser et gérer vos émotions, à acquérir des compétences et à conduire le changement vers votre bien-être. Vous serez acteur de votre vie. La perception de ce que vous êtes et de ce qui vous entoure ne sera pas biaisée par des émotions liées à un état d’esprit fixe. Vous allez percevoir autrement les expériences de votre vie. Vous pourrez observer et analyser les choses sous un autre angle. Une expérience désagréable peut être une opportunité pour avancer, pour essayer autre chose, une remise en question.  

Vous apprendrez à avoir la capacité de distinguer les états d’esprit paisibles de ceux qui ne le sont pas.

Illustration bien être état esprit

En pratique, comment changer d’état d’esprit ?

Changer d’état d’esprit pour être bien ne dépend que de vous et de vous seul. Cela commence par être éveillé sur son état d’esprit, conscientiser dans quel état il est. Observer ce qui vous met en colère, ce qui vous apaise, ce que vous n’aimez pas, ce que vous aimez. Ressentez si ces émotions vous rendent heureux ou vous rendent malheureux. Agissez pour calmer votre état d’esprit en utilisant des démarches telles que la méditation, le lâcher-prise, la lecture…

Il est indispensable que votre état d’esprit soit correct lorsque vous agissez. Les capacités et le talent ne suffisent pas, l’état d’esprit a un impact capital sur la réussite de notre vie. Le plus important pour relever des défis est de les aborder avec un état d’esprit de développement, un état d’esprit positif. L’état d’esprit de développement se traduit par la prise de conscience de nos émotions, de la connaissance de soi, de nos besoins, de nos valeurs, du langage de notre corps, de nos capacités, de notre motivation pour le bien-être.  

Changer d’état d’esprit prend du temps. Il faut rester éveillé, respecter les étapes suivant nos capacités, s’exercer quotidiennement et faire preuve de patience pour modifier nos habitudes mentales et nos comportements. À chaque étape, les objectifs personnels identifiés permettent de franchir des seuils. L’impact des émotions négatives sur l’esprit devient minimal. Elles agissent, de plus en plus souvent, de manière superficielle sur l’esprit, car nous sommes conscients de nos actions, ressentis, perceptions.

Quelles actions mettre en place dès maintenant ?

Vous pouvez commencer par observer votre état d’esprit en vous posant les questions suivantes, en toute bienveillance, sans jugement :
– Comment identifierez-vous votre état d’esprit actuel, fixe ou en développement, positif ou négatif ?
– Comment percevez-vous les expériences de votre vie et pourquoi ?
– Comment voyez-vous votre avenir et pourquoi ?

Si vous identifiez que votre état d’esprit est négatif, et que vous souhaitez le changer :
– De quoi avez-vous besoin ?
– Comment souhaiterez-vous répondre à votre besoin ?

Si vous avez identifié que votre état d’esprit est positif :
– Quel est votre niveau de satisfaction en matière de bien-être ?
– De quoi avez-vous besoin pour mieux-être ? Comment allez-vous faire ?

Bien que le changement d’état d’esprit ne dépend que de vous seul, vous pouvez commencer seul à travers la méditation, des livres, des outils (test de développement personnel) et vous faire accompagner quand vous ressentez ce besoin. Un coach vous apporte une structure pour votre changement, une méthode, des ressources externes, révèle vos ressources internes et vous assiste à comprendre par vous-même, à décider et à cheminer en conscience.

À retenir

• Le bien-être est un état d’esprit

• Avoir un état d’esprit fixe ou négatif est croire que vos capacités sont limitées, que la cause de votre insatisfaction est due à des facteurs externes et que vous n’y pouvez rien

• Avoir un état esprit de développement ou positif est croire que vos capacités, vos talents, vos émotions, vos perceptions, peuvent être observés, conscientisés, travaillés.

• Changer d’état d’esprit pour votre bien-être ne dépend que de vous et de vous seul

• Si vous souhaitez mieux-être, il convient d’agir de manière positive, généreuse ou du moins d’essayer de le faire le plus souvent possible afin que les conséquences de vos actes soient positives pour vous et les autres.

Références bibliographiques

Changer d’état d’esprit: Une nouvelle psychologie de la réussite par Carol S. Dweck (Mardaga, 2010)

L’art du Bonheur par S.S. le Dalaï-Lama et Howard Cutler ( Robert Laffont, 1999)

Marina RAMAROSON est coach certifiée et spécialiste senior en environnement. Elle a travaillé pour des organismes internationaux, depuis plus de 15 ans. Convaincue que le bien-être des individus est un facteur essentiel du développement durable, elle les accompagne dans leur développement personnel.

méristHemE

méristHemE a pour vocation de vous accompagner vers un bien-être maitrisé en s'appuyant sur des méthodes claires et des sources transparentes.

Plus de contenu >